vendredi, 15 janvier 2021 13:46

Les bons plans «cinéma» du Royal #02

Évaluer cet élément
(0 Votes)

Almodóvar et les petits philosophes, histoire de tenir le coup

Quand le Royal rouvrira-t-il ses portes en ce début 2021 ? Nul ne le sait encore. Raison de plus pour garder intacte notre passion du septième art grâce à quelques bons plans «cinéma», tout en remerciant une fois encore toutes celles et tous ceux qui nous manifestent leur soutien.

Bien plus qu’un cinéma

Ouf, l’année 2020 a vécu! Calamiteuse, elle aura cependant permis de mesurer tout l’attachement des Sainte-Crix pour le Royal qui, à leurs yeux, semble représenter bien plus qu’une salle de cinéma… Cet attachement, nos fidèles spectateurs et spectatrices l’ont manifesté en acquérant en nombre notre carte «solidaire» donnant droit à six mois de cinéma Royal illimité, à faire valoir dès sa réouverture. Qu’on se le dise, cet acte de soutien est toujours possible: via la plateforme Qoqa.ch ou en venant directement au cinéma le lundi matin (renseignements au 079 797 26 15).

Viva Almodóvar!

Comment! Vous ne connaissez pas encore la plateforme VOD du Royal (www.cinemaroyal.cinefile.ch). Celle-ci propose près de 260 films qui ont fait les riches heures de notre programmation. Il y a donc là de quoi se concocter de superbes séances de rattrapage ou alors une mini-rétrospective de l’un ou de l’une de vos cinéastes de chevet. Par exemple, l’Espagnol Pedro Almodóvar, immense cinéaste s’il en est… 

Datant de 2002, le bouleversant «Hable con ella» («Parle avec elle») constitue sans nul doute l’un des sommets de son œuvre… Torera victime d’un accident «professionnel», Lydia est tombée dans le coma. A l’hôpital, elle est veillée par son fiancé Marco, un jeune journaliste. Marco fait ainsi la connaissance d’un infirmier qui prend soin d’une jeune danseuse, elle aussi tombée dans un profond coma. Commis aux mêmes fonctions silencieuses, les deux hommes vont se rapprocher… 

Plus léger, «Volver» (2006) raconte une histoire de revenante, une grand-mère très singulière qui vient troubler l’existence de trois générations de femmes, mais celles-ci survivront au vent, au feu, et même à la mort, grâce à leur bonté, à leur audace et à une vitalité sans limite. En résulte une comédie fantastique euphorique et féministe, jouée par les actrices si chères à Almodóvar (Penélope Cruz, Carmen Maura, Chus Lampreave, Lola Dueñas).

VOLVER ALMODOVAR

Pour conclure en toute beauté cette mini-rétro, il est très conseillé de revoir le dernier film en date du génial Ibère, «Dolor y gloria» («Douleur et gloire», 2019), son vingt-et-unième long-métrage… Par l’entremise d’un personnage de cinéaste constituant son alter ego et d’un scénario d’une intelligence rare, Almodóvar nous délivre son film le plus apaisé, comme réconcilié avec lui-même et tous les êtres chers (dont sa maman) qu’il aura vampirisés pour et par son cinéma.

DOLOR GLORIA ALMODOVAR

Revoir les petits philosophes

Autre bon plan «cinéma» de la semaine, la reprise en streaming du remarquable «Cercle des petits philosophes» initiée par son distributeur suisse, Louise va au cinéma. La cinéaste documentaire Cécile Denjean a suivi deux ateliers menés par Frédéric Lenoir qui propose à des enfants âgés de sept à onze ansde débattre entre eux de notions comme la mort, l’amour ou la religion. Ce qui frappe le plus, c’est combien ces véritables roseaux pensants disposent déjà de la sagesse et du discernement nécessaire au questionnement, atteignant à une profondeur de vue dont certains adultes feraient bien de s’inspirer. Vous pouvez accéder à cette projection virtuelle via le site du Royal. A souligner qu’une part des recettes engrangées par votre visionnement reviendra à notre bienaimé cinéma.

CERCLE PETITS PHILOSOPHES

Deux bons plans «magiques»

A l’intention des plus jeunes, La Lanterne Magique, qui brûle de revenir en salles, prend son mal en patience en poursuivant ses activités en ligne notamment avec un nouvel épisode de la bande dessinée de Noyau, «Home Sweet Cinéma», ainsi qu’un nouvel exercice de jugeote et d’observation avec «Joue à deviner le titre du film». 

BD NOYAU CAUCHEMAR

Vincent Adatte

Lu 97 fois Dernière modification le vendredi, 15 janvier 2021 13:55
© 2021 Cinéma Royal de Ste-Croix