Nicolas

Nicolas

lundi, 28 septembre 2020 00:30

African Mirror (VOst)

Samedi 31 octobre à 18h, le film sera suivi d’une discussion avec le réalisateur.

Sur plusieurs décennies, le reporter René Gardi (1909-2000) a fait découvrir le continent africain et ses habitants à maintes générations de Suisses et de Suissesses. 

Au jour d’aujourd’hui, ses nombreux livres, ses célèbres émissions télévisées et ses films de cinéma apparaissent comme une vision fantasmée de l’Afrique, un paradis soi-disant intact, mais très éloigné de la réalité. 

Explorant le fond d’archives de Gardi, le cinéaste Mischa Hedinger met à jour le substrat colonialiste qui imprègne toutes ses images. Sa vision édénique, qu’il a délivrée sans aucune arrière-pensée, en dit long sur la conception que se faisaient les Européens des Africains… Qui voit-on à travers l’autre ?

Samedi 31 octobre à 18h, le film sera suivi d’une discussion avec le réalisateur.

lundi, 28 septembre 2020 00:24

BILLIE (VOst) (coup de cœur !)

Dans les années 1960, la journaliste Linda Lipnack Kuehl commence une biographie de la chanteuse Billie Holiday (1915-1959), recueillant près de 200 heures de témoignages, dont ceux de Charles Mingus, Tony Bennett, Count Basie, ses amants, ses avocats, ses proxénètes et même les agents du FBI qui l'ont arrêtée…

Menacée pendant ses recherches, la journaliste ne finira jamais ses investigations. En 1978, son corps inerte est retrouvé dans une rue de Washington… 

À partir des interviews restées inédites, le réalisateur James Erskine parachève le travail de sa consœur, rendant ainsi un hommage bouleversant à l’une des plus grandes voix du jazz du vingtième siècle, qui fut aussi une icône de la lutte contre la ségrégation. 

lundi, 28 septembre 2020 00:16

LE BONHEUR DES UNS…

Léa (Bérénice Bejo) est vendeuse dans une boutique de prêt-à-porter sise dans un centre commercial parisien. À la pause, elle observe les gens et prend des notes dans un cahier. Partant, en secret elle écrit un livre…

La très discrète Léa vit en couple avec Marc (Vincent Cassel) qui méprise la littérature et sa compagne qu’il rabaisse sans arrêt. Il·elle ont pour ami un couple composé de Karine (Florence Foresti) et Francis (François Damiens).

Publié contre toute attente, son roman devient un best-seller suscitant l’ire de son mari qui ne supporte pas d’être mis au second plan et la jalousie de ses deux ami·e… Une comédie bien enlevée et vacharde à souhait !

lundi, 28 septembre 2020 00:11

AU NOM DE LA TERRE (Ciné-Seniors)

En hommage à son père, qui a connu la même fin tragique, le cinéaste Edouard Bergeon raconte la destinée de Pierre (Guillaume Canet), broyé par l’engrenage du surendettement qui l’oblige à investir toujours plus, se tuant littéralement à la tâche.

Gros succès (inattendu) en France, ce premier long-métrage vaut pour son approche sans fard d’un milieu miné par les contradictions, à travers le prisme désespérant d’un homme qui sombre inexorablement.

« Au Nom de la terre » laboure bien des tabous, tel celui de la dépression chez les paysans…

lundi, 28 septembre 2020 00:08

ONDINE (VOst)

En réalisant des œuvres puissantes comme « Barbara », « Phoenix » ou « Transit », Christian Petzold est devenu sans conteste l’un des réalisateurs allemands les plus innovateurs et importants du moment.

Avec son dernier film en date, un véritable sortilège, Petzold plonge dans les eaux troubles de Berlin… Experte en urbanisme, Ondine (merveilleuse Paula Beer) donne dans un musée des conférences sur l’architecture. Un jour, l’homme qu’elle aime la trahit. Selon une vieille légende, Ondine doit le tuer, mais elle s’y refuse… 

À la faveur d’une mise en scène irradiante de romantisme, Petzold s’empare des ondines, sortes de fées d’eau douce de la mythologie germanique… Toute la beauté de l’amour sans condition !

lundi, 28 septembre 2020 00:04

CUNNINGHAM (VOst) (3D)

Samedi 24 octobre à 18h, le film sera suivi d’une discussion en présence d’invités.

« Cunningham » est un portrait documentaire fascinant qui retrace l’évolution artistique de l’un des plus grands chorégraphes de l’histoire de la danse moderne.

Par le biais d’archives inédites, est retracé le parcours de Merce Cunningham (1919-2009), de ses premières années comme danseur dans le New York d’après-guerre, jusqu’à sa consécration en tant que créateur visionnaire.

Tourné en 3D avec les danseurs·ses de sa compagnie, le film restitue le nec plus ultra de ses chorégraphies qui ont révolutionné la pratique du ballet… Un hommage vibrant d’humanité à cette personnalité hors-norme, ainsi qu’à ses collaborateurs, dont le plasticien Robert Rauschenberg et le compositeur John Cage. 

Samedi 24 octobre à 18h, le film sera suivi d’une discussion en présence d’invités.

lundi, 28 septembre 2020 00:00

CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY

Après son magnifique « Tout en haut du monde », le cinéaste d’animation français Rémy Chayé réitère son admiration pour les personnages féminins qui n’ont pas froid aux yeux…

En 1863, une caravane progresse vers l’Ouest dans l’espoir d’une vie meilleure. Las, l’un des pionniers se blesse. Sa fille de onze ans, prénommée Martha Jane, doit alors conduire le chariot familial. Pour ce faire, elle n’hésite pas à enfiler un pantalon… au grand dam du chef de convoi !

Dans des paysages rendus de façon sublime, une aventure riche en rencontres qui, étape par étape, montre comment s’est formée Calamity Jane, l’une des héroïnes les plus mythiques du Far West. À découvrir dès six ans.

Page 1 sur 146
© 2020 Cinéma Royal de Ste-Croix